Echange de maison à l'Isle-sur-la-Sorgue

Histoire de terminer les grandes vacances en beauté, j'ai eu la chance de réussir à caser un échange de maisons contre points, la dernière semaine des grandes vacances, dans un magnifique et authentique mas provençal. Nos sympathiques échangistes provençaux louent d'habitude leur maison en saison, mais ils la rendent exceptionnellement disponible en échange une semaine car ils ont besoin de points pour partir en famille et en échange en décembre en Guadeloupe.

Nous en profitons pour nous y rendre en famille, avec mes parents, ma soeur, mon beau-frère et mes nièces. Au programme : simplement profiter de l'endroit sans trop bouger ! C'est déjà la troisième fois que nous nous rendons dans le Lubéron qui reste vraiment une des plus belles régions de France avec un super climat. Plein de choses à faire ici, que ce soit tout près ou à distance raisonnable.

Nous avions déjà visité par le passé les magnifiques ocres de Rustrel ou de Roussillon, Vaison-la-Romaine, Avignon, Aix-en-Provence ou encore Salon-de-Provence. Cette fois-ci, nous décidons de bouger relativement peu, en restant dans un rayon de 10 km, avec au programme des visites à L'Isle-sur-la-Sorgue, Gordes et Fontaine-de-Vaucluse, le reste du temps étant consacré à dormir, picoler, manger, patauger et passer du bon temps en famille... De plus, il y a tout ce qu'il faut pour grands et petits : terrasse, super piscine, spa, pétanque, ping-pong, trampoline...

J'en profite aussi pour faire quelques essais photos , avec mes premiers flous en mouvement de jour (faudra une fois que je me motive à faire mes premiers essais de flous de nuit...) ou avec mes dernières figurines chinoises achetées "peu chères peuchère" sur Ali Express...

J'en profite pour aussi écrire que j'ai la chance d'avoir un super-beauf qui nous a mijoté des supers bons petits plats durant tout le séjour. Ma soeur lui trouvera sûrement quelques normaux défauts car elle vit avec lui au quotidien mais mon beauf, je l'adore ! Il est cool et c'est toujours gai de passer du temps avec lui : il rigole, il aime bien boire une bonne bière, il est calme, il est gentil, il ne pète jamais plus haut que son cul, et en plus ici en vacances, il avait décidé de faire les courses au marché et de cuisiner toute la semaine... Cerise sur le gâteau, il nous a mijoté des bons mojitos et avait comme à son habitude rempli la caisse de caisses de Lupulus, histoire de garder en alerte lors des apéros nos gustatives papilles belges de zythologues. Ben ouais quoi nos potes les Frenchies : chez nous, c'est plus bière-bière que pastis-pétanque, ce qui ne nous a évidemment pas empêchés d'y goûter ou d'y jouer ! Et pour terminer et couronner le tout à propos du beauf, il me laisse encore gagner à la pétanque ! Je vous l'ai dit, il est super gentil !

L'Isle-sur-la-Sorgue

Magnifique petite ville que L'Isle-sur-la-Sorgue. J'en profite sur la belle place pour prendre de chouettes photos de ces arbres à l'écorce militaire, ainsi que pour travailler ma culture générale en apprenant qu'il s'agit de platanes.

Nous en profitons simplement aussi pour déambuler le long de la Sorgue en observant ses algues atypiques, les vieilles roues des moulins à eau qui y reposent, et pour nous offrir notre seul petit gueuleton du séjour au Bouchon, le resto préféré de Renaud, qui reste également le chanteur de jeunesse préféré de mon père (né la même année en 1952), bien qu'il ait méchamment dérapé en vieillissant et en s'abrutissant dans l'alcool. Comment Renaud en est-il arrivé là et comment a-t-il pu tomber si bas !? Ses textes de jeune papa sont tellement beaux et ses chansons "Mistral Gagnant", "Morgane de Toi", "En Cloque" ou encore "La Pêche à la Ligne" me chipent souvent une larme à l'oeil quand je les écoute aujourd'hui, même si je suis de 28 ans son cadet. Avec l'emprise du temps qui passe, qui détruit beaucoup de choses car rien n'est éternel, Renaud a fané sous le Pastis et les bons Côtes du Rhône (ou la piquette ?), méchamment fané même, mais les textes de ces chansons ne faneront eux jamais. Ils resteront toujours pour moi indémodables, me rappelant le souvenir de sa voix sans prétention tournant sur les bonnes vieilles cassettes musicales qu'écoutait mon papa dans sa Renault 11. Lorsque viendra le triste jour de sa mort (certainement avant 2052), je souhaiterais d'ailleurs que la marque au losange marque le coup en sortant une Renault 52 en hommage à Renaud...

Gordes

Gordes, c'est tout mini riquiqui, mais super mignon et idéal pour y passer quelques heures. Il faut quitter le centre afin de pouvoir observer le village sur son magnifique promontoire puis déambuler sur la belle place et dans les ruelles.

Nous nous la jouons mystique et religieux en nous réfugiant dans la belle petite église pendant la seule drachouillette du séjour.

Fontaine-de-Vaucluse 

Notre dernière petite escapade aura lieu à Fontaine-de-Vaucluse, une bourgade bien sympathique, avec une descente en kayak sur la Sorgue que nous avons vraiment appréciée.

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.